Assainissement des eaux usées du Grand CasablancaSa Majesté le Roi Mohammed VI inaugure la Station d’épuration des eaux usées de Médiouna

Le 3 avril 2013, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a inauguré la Station d’épuration des eaux usées de Médiouna, en présence de François Hollande, Président de la République française.
Ont assisté à cette inauguration, Gérard Mestrallet, Président-Directeur général de GDF SUEZ, et Jean-Louis Chaussade, Directeur général de SUEZ ENVIRONNEMENT.

A cette occasion, Jean-Pascal Darriet, Directeur Général de Lydec a déclaré : « Les équipes de Lydec sont extrêmement honorées de cette inauguration par Sa Majesté le Roi, en présence du Président de la République française et de nos partenaires. Ce grand événement conforte Lydec dans son engagement d’accompagner le développement urbain du Grand Casablanca, tout en veillant à la préservation de l’environnement et à la maîtrise des ressources. Ces deux enjeux majeurs du développement durable sont au cœur de nos activités».

Jean-Louis Chaussade, Directeur Général de SUEZ ENVIRONNEMENT, a, quant à lui, déclaré : « Nos métiers sont essentiels pour répondre aux défis environnementaux, enjeux majeurs du 21ème siècle. Notre ambition est de contribuer, en partenariat avec les autorités marocaines, à la dynamique de développement que connaît le Royaume, en mettant à sa disposition l’expertise et le savoir-faire de notre Groupe, ainsi que sa capacité d’innovation au service d’une croissance durable ».

La réalisation de la station d’épuration (Step) des eaux usées de Médiouna s’inscrit dans le cadre de la Charte Nationale de l’Environnement et du Développement Durable initiée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en juillet 2009. Véritable prouesse technologique et environnementale, cette infrastructure s’intègre dans le plan directeur anti-pollution de la Wilaya du Grand Casablanca et vise à améliorer le cadre de vie des habitants.
Il s’agit de la première station d’épuration des eaux usées au Maroc (et en Afrique du Nord) à utiliser le procédé de filtration membranaire. Cette technologie innovante permet de réutiliser les eaux usées après leur traitement dans l’irrigation agricole. Ce projet d’envergure vise à protéger l’Oued Hassar des rejets d’eaux usées de Médiouna et à contribuer à la préservation des ressources hydriques.

La Step de Médiouna est dimensionnée pour 40.000 équivalent habitants, avec une extension future à 80.000 équivalent habitants et dispose d’une capacité de traitement de 3.800 m3/j. Le coût de cet investissement est de 141 millions de dirhams.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *