Rencontre internationale du CNDH sur le thème « Effectivité et mise en œuvre du droit à l’eau » Lydec présente le projet INDH-Inmae

Dans le cadre du dialogue avec les parties prenantes, Lydec a participé à la rencontre internationale organisée par la Commission régionale de Casablanca-Settat du Conseil National des Droits de l’Homme, le 3 avril à Casablanca, sous le thème « Effectivité et mise en œuvre du droit à l’eau ».

Cet événement s’inscrit dans le cadre de la promotion de la nouvelle génération des droits économiques, culturels, sociaux et environnementaux conformément à la constitution de juillet 2011 qui consacre l’égal accès des citoyennes et des citoyens au droit à l’eau, à un environnement sain et au développement durable.

Cette rencontre se veut un espace d’échange d’expériences entre les différents acteurs concernés par cette thématique : opérateurs publics et privés, organismes internationaux, experts, universitaires, ONG…

Le premier panel a été consacré à « L’accès à l’eau, contexte et enjeux » et s’est articulé autour de trois interventions :

• La gouvernance par la gestion intégrée des ressources en eau au Maroc : levier fondamental de développement durable, par Abdallah Mouksit, membre
du Conseil économique, social et environnemental ;

• Les ressources en eau du bassin du Bouregreg et de la Chaouia, par Abdelaziz Zerouali, Directeur de l’Agence du bassin hydraulique de Bouragreg et de la Chaouia ;

• L’accès à l’eau dans l’habitat informel, par Jean-Pascal Darriet, Directeur Général de Lydec qui a d’abord rappelé les enjeux de l’alimentation du Grand Casablanca en eau potable et les actions entreprises par Lydec pour y répondre. Il a également souligné le lien étroit entre les services d’eau potable et d’assainissement liquide et expliqué les chantiers engagés pour doter la ville des infrastructures pour accompagner son développement. Par la suite, Jean-Pascal Darriet a présenté la démarche de Lydec pour donner l’accès à domicile à l’eau potable dans les quartiers d’habitat informel et ce, dans le cadre du projet INDH-Inmae : les principes, la gestion du projet, le cadre de financement et l’état d’avancement à fin 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *