Des outils pour mesurer notre impact sur le changement climatique : l’empreinte carbone et le Bilan Carbone®

• Qu’est-ce-que l’empreinte carbone ?

L’empreinte carbone représente la quantité de carbone (généralement en tonnes) émise par un pays, un individu, une activité ou une organisation. Elle caractérise la pression exercée par une population en termes d’émissions de gaz à effet de serre, en fonction de son niveau de vie. On parle « d’empreinte carbone » car les émissions de carbone représentent 2/3 de l’augmentation de l’effet de serre engendré par l’Homme. L’empreinte carbone prend en compte les émissions émises directement (consommation, déplacement…) mais également les émissions indirectes, liées à la production et au transport des biens et services consommés et utilisés.

• Quelques ordres de grandeur

Une tonne équivalent CO2, c’est :
– Un aller-retour Casablanca-Paris en avion
– 4000 km parcourus en voiture
– 800 kg de papier
– 3 PC pour leur fabrication et livraison

• L’empreinte Carbone, une « photographie » de nos émissions de Gaz à Effet de Serre

Les pays occidentaux (Etats-Unis, Canada, Europe, Australie…) ont la plus grosse empreinte carbone par habitant. Par exemple, en 2010, un Américain émettait en moyenne 21,2 tonnes équivalent CO2 contre 1,8 tonnes équivalent CO2 pour un Marocain.

 

 

Cependant, l’empreinte carbone par habitant n’est pas toujours représentative du poids des pays dans les dérèglements climatiques. Par exemple, la Chine a une empreinte carbone par habitant relativement faible (4,5 tonnes équivalent CO2 par habitant en 2010) alors qu’elle est le pays au monde le plus émetteur de dioxyde de carbone (8,3 giga tonnes de CO2), devant les Etats-Unis. Cet écart entre empreinte globale par pays et empreinte par habitant s’explique par le fait que la Chine a une population très nombreuse (plus d’1,3 milliard d’habitants) avec des niveaux de vie très différents. Les émissions de gaz à effet de serre nationales chinoises proviennent elles en grande partie des modes de production de son économie, très émetteurs en carbone.

• Le Bilan Carbone®, un outil au service des entreprises et des territoires

Le Bilan Carbone® est une méthode développée en 2004 par l’ADEME (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). Elle expose comment calculer les émissions de gaz à effet de serre (GES) engendrées par les activités des entreprises privées, publiques ou des collectivités. C’est-à-dire qu’elle permet de connaître l’empreinte Carbone de cette organisation.
La méthode Bilan Carbone® comporte 3 « scopes », c’est-à-dire 3 catégories d’émissions de gaz à effet de serre :
– scope 1 (obligatoire) : émissions directes (sources mobiles à moteur thermique, sources fixes de combustion, sources fugitives, procédés hors énergie)
– scope 2 (obligatoire): émissions indirectes (consommations électriques, pertes électriques)
– scope 3 (facultatif): émissions indirectes issues de la chaîne d’approvisionnement de l’organisation (immobilisations de biens, amont de l’énergie, achats de produits ou services, déplacements domicile travail, déplacements professionnels, transport de marchandise amont, Déchets)

En effectuant leur Bilan Carbone®, les entreprises et les territoires peuvent faire le diagnostic de leurs émissions par pôle d’activité, et ainsi s’engager pour réduire leurs émissions de CO2. C’est une manière concrète de contribuer à l’effort mondial de lutte contre le changement climatique.
Dans ce domaine, le Maroc a pris des engagements ambitieux : un engagement inconditionnel de 13% de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, ainsi qu’une réduction additionnelle possible de 19%, liée à un appui financier international. Au total, cela représente un effort de réduction globale de 32% des émissions d’ici 2030.

Sources:

Carbon Footprint of Nations,
http://carbonfootprintofnations.com/content/carbon_footprint_worldwide_1990_2010_/

Dussud F-X, Wong F, Duvernoy J., Morel R, Chiffres clés du climat, France et Monde, Repères, Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, Service de l’observation et des statistiques, CDC climat recherche, Groupe Caisse des Dépôts, édition 2015. Disponible sur :
http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/publications/p/2113/1072/chiffres-cles-climat-france-monde.html

Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, commissariat général au développement durable, http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/energie-climat/s/climat-effet-serre-empreinte-carbone.html

Ce contenu a été publié dans Développement durable, Notre actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.