La performance de Lydec attestée par la reconduction de l’ensemble des certifications de son système de management et l’obtention de deux nouvelles certifications

Engagée dans une démarche d’amélioration continue de la gestion de la distribution de l’eau et de l’électricité, de l’assainissement liquide et de l’éclairage public, Lydec a été récompensée une fois de plus pour son excellence opérationnelle, son professionnalisme et la performance de son système de management.

En effet, toute l’entreprise est impliquée dans les démarches qualité exigeant alors un perfectionnement professionnel permanent. L’approche processus est adoptée systématiquement, ce qui contribue au décloisonnement des métiers et des différentes entités. Aussi, la «culture client» est bien ancrée dans l’entreprise, ce qui fait d’elle un opérateur à l’écoute de ses clients et qui veille au respect de ses engagements envers eux.

Ainsi, et pour la deuxième année consécutive, Lydec a obtenu la certification de son Système de Management Intégré (SMI) Qualité et Santé & Sécurité au Travail (QSST), selon les deux référentiels ISO 9001 (1) et OHSAS 18001 (2).

Suite aux audits de certification menés début 2015 par les organismes IMANOR et AFAQ AFNOR International, il a été décidé de maintenir également la certification de son Système de Management de la Sécurité de l’Information (SMSI), selon le référentiel ISO 27001 (3), et de renouveler l’accréditation de son Centre Technique de Métrologie, selon le référentiel ISO 17025(4). Ce dernier est, en effet, le premier centre au Maroc à être doublement accrédité pour ses activités d’étalonnage des compteurs d’eau mais aussi d’électricité.

Par ailleurs, Lydec a ajouté cette année à son palmarès deux nouvelles certifications, ce qui  témoigne de la performance, de l’efficacité et de la fiabilité de ses équipements et sites. Ainsi, deux ans après sa mise en service, la Station d’Epuration des eaux usées (STEP) de Médiouna a obtenu la certification de son Système de Management Environnemental, selon le référentiel ISO 14001. Elle devient ainsi le premier site de Lydec triplement certifié qualité-sécurité-environnement (voir encadré).

De son côté, le laboratoire d’analyse des eaux, Labelma, a été accrédité, selon le référentiel ISO17025. Cette accréditation est la consécration des efforts déployés par l’entreprise pour mettre en place un système de gestion de qualité qui assure l’exactitude et l’authenticité des résultats des analyses des eaux. La certification est une garantie supplémentaire permettant de rassurer davantage les habitants quant à la conformité de l’eau distribuée, sachant que Lydec met à leur disposition un bulletin d’information semestriel (affichage en agences, site web…) contenant les résultats des analyses réalisées sur le périmètre de la gestion déléguée, et ce, conformément à ses engagements de service. En effet, le laboratoire contrôle, au quotidien et de manière rigoureuse, la qualité de l’eau distribuée dans le Grand Casablanca, depuis son arrivée dans les réservoirs, sur le réseau de distribution, jusqu’à son acheminement aux habitants.

A cette occasion, Jean-Pascal Darriet, Directeur Général de Lydec, a indiqué : «L’ensemble des certifications décrochées par Lydec témoignent du souci d’excellence permanent de notre entreprise, mais aussi de l’agilité et de la transversalité de notre système de management».

De son côté, Nadia El Hilali, Directrice du Développement de la Performance à Lydec, a affirmé : «L’obtention de ces certifications et accréditations est une reconnaissance du niveau de maturité de notre système de management et de son niveau de performance. C’est aussi une reconnaissance de la compétence de notre entreprise à réaliser, entre autres, l’étalonnage des compteurs d’eau et d’électricité ainsi que les analyses des eaux».

Les auditeurs externes ont qualifié le système de management de Lydec de « référence nationale ».  A travers ces certifications, l’entreprise démontre la performance et la qualité de ses processus, son orientation client et sa dynamique d’amélioration continue au bénéfice des collectivités et de leurs habitants. Des démarches qui concrétisent l’ambition de Lydec d’être la référence des entreprises de services publics conformément à son projet d’entreprise « Synergies 2020 ».

1: Lydec est certifiée selon la norme ISO 9 001 (système de management de la qualité) depuis 2004.

2: La certification OHSAS 18 001 (système de management de la santé et de la sécurité au travail) remonte à 2012.

3 : En 2012, Lydec a obtenu pour la première fois la certification ISO 27 001 (système de management de la sécurité de l’information)

: Le Centre Technique de Métrologie de Lydec a été accrédité en 2010 selon le référentiel ISO 17025 pour l’étalonnage des compteurs d’eau. En 2011, il obtient une extension de son accréditation pour ses activités d’étalonnage des compteurs électriques.

STEP de Médiouna :
Mise en service en janvier 2013, la Station d’Epuration des eaux usées (STEP) de Médiouna représente une véritable prouesse pour Lydec. Breveté par le groupe Suez Environnement, cet ouvrage combine deux technologies : le procédé des boues actives et la technologie membranaire, qui va plus loin que le traitement classique des eaux usées et permet d’obtenir une qualité de filtrage supérieure. La STEP de Médiouna est dimensionnée pour une population de 40.000 habitants. Une fois traitées, les eaux sont dirigées vers l’oued Hassar, où elles sont réutilisées dans l’irrigation des zones agricoles de la région.

En 2014, l’ouvrage a traité, pour sa première année d’exploitation, plus de 550.000 m3 d’eaux brutes. Dotée de la technologie membranaire, une première au Maroc, la station a enregistré un rendement épuratoire satisfaisant, qui a dépassé 96% toute pollution confondue, avec plus de 99% de matières en suspension et de matières organiques biodégradables éliminées.

 

Labelma :

En 2012, Lydec s’est dotée d’un nouveau laboratoire d’analyse des eaux. Baptisée Labelma, cette structure aux standards internationaux veille en permanence sur la qualité des eaux distribuées dans le Grand Casablanca. Des paramètres tels que la turbidité, le chlore et la température sont rigoureusement contrôlés par ce laboratoire. L’analyse des échantillons est effectuée quotidiennement à travers 167 points de prélèvement répartis sur l’ensemble de la Wilaya du Grand Casablanca.

En 2014, Labelma a réalisé 76.000 analyses bactériologiques et physico-chimiques. Ce nombre d’analyses correspond à un effort analytique plus de 2 fois supérieur aux exigences de la norme. En effet, les exigences légales marocaines sont fixées à 35.000 analyses par an.

Ce contenu a été publié dans Notre actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.