La Fondation Lydec, la CGEM et le CAPEE organisent une rencontre sur les partenariats entreprises-associations

Inscrire ses relations de partenariat dans une logique de co-construction et de durabilité telle est la devise de la Fondation Lydec. Ainsi, les partenariats structurants permettent d’apporter une réponse concrète aux différents sujets sur lesquels se positionne la Fondation Lydec (éducation au développement durable, éducation, insertion économique et sociale).

Pour susciter le débat sur les relations entreprise-association, la Fondation Lydec, la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et le Collectif des Associations Pour l’Education et l’Entrepreneuriat (CAPEE)(*) ont organisé, le 17 mai 2016 au siège de la CGEM, une rencontre intitulé : « Education et emploi des jeunes : quels modèles de partenariats entreprises-associations ? », en présence d’une centaine de participants parmi les membres de la CGEM et du CAPEE.

La séance inaugurale de l’événement, modérée par Dounia Taarji, Vice-présidente de la Commission RSE et Label de la CGEM, a été présidée par Rachid Belmokhtar, Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Miriem Bensalah-Chaqroun, Présidente de la CGEM, et M’hammed Abbad Andaloussi, Président du CAPEE. Ensuite, Laila Mamou, Présidente du Directoire de Wafasalaf, a pris le relais des interventions inaugurales de la rencontre, en tant que grand témoin, en présentant la démarche partenariale de Wafasalaf avec les associations.

La suite de la rencontre a été marquée par la tenue de trois workshops parallèles, portant respectivement sur les modèles de partenariat entreprise-association dans les domaines de l’éducation, l’insertion professionnelle des jeunes et l’entrepreneuriat. Ces workshops ont été destinés à mettre à contribution les participants pour réfléchir à des solutions permettant de construire une relation durable, gagnant-gagnant entre les entreprises et les associations.

Les recommandations des trois workshops ont été présentées en plénière, en présence du Ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle. Concernant le premier workshop sur l’éducation, modéré par Rita Kadiri, Directrice Générale de la Fondation Zakoura, les partenaires ont suggéré, entre autres, un alignement des programmes des associations avec la stratégie RSE des entreprises, une évaluation permanente des actions, et plus d’implication des ONG dans les projets d’établissement des écoles. Quant au deuxième workshop sur l’insertion professionnelle, modéré par Mohamed Semmaa, Coordonnateur des Programmes de la Fondation Lydec, les participants ont surtout recommandé la promotion de la formation par alternance et la standardisation des programmes axés sur les soft skills. Le troisième workshop sur l’entrepreneuriat s’est accordé sur l’importance de la stimulation de l’esprit d’entreprendre, le mentorat et la création de connexions entre différents intervenants.

La rencontre s’est clôturée par une séance de networking entre les entreprises et les associations présentes, une occasion de permettre aux unes et aux autres de se connaitre et de nouer de futurs partenariats.

Partenaire très actif de la rencontre, la Fondation Lydec renforce ainsi son action auprès de la société civile et apporte son soutien à la problématique de l’éducation et de l’insertion économique et sociale, deux axes prioritaires de l’action de la Fondation Lydec.

 

(*) CAPEE : Créé en septembre 2013, le CAPEE a pour vocation de constituer une plateforme d’information, de partage d’expériences et bonnes pratiques, de mutualisation des moyens et de concertation sur des questions d’intérêt commun intéressant ses membres adhérents. Il réunit plus d’une vingtaine d’associations marocaines engagées dans l’éducation, l’entrepreneuriat, l’insertion professionnelle et l’employabilité.

 

Fondation Lydec CGEM

Ce contenu a été publié dans Développement durable, Fondation Lydec, Notre actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.