Gestion durable de la ressource en eau
Lydec s’engage à économiser l’équivalent de la consommation en eau d’une ville de 1,2 million d’habitants d’ici 2020

« L’eau : la réponse est dans la nature ». Tel est le thème retenu cette année pour la Journée Mondiale de l’Eau et qui met l’accent sur la nécessité de préservation de la biodiversité liée à l’eau et à son utilisation.

Dans le cadre des engagements Climat pris par Lydec en juin 2016, figure notamment l’engagement n°3 visant à « Economiser l’équivalent de la consommation en eau d’une ville de 1,2 million d’habitants d’ici 2020 ». Un engagement ambitieux qui repose sur une expertise « métier » mais trouve aussi son prolongement dans la mobilisation de l’ensemble des parties prenantes concernées.

Afin de sensibiliser ses parties prenantes à la gestion durable de la ressource en eau, Lydec déploie, à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau 2018, un dispositif de sensibilisation en interne et en externe présentant les enjeux liés à cette thématique et les actions de Lydec dans ce domaine.

Ainsi, la Coalition Marocaine pour l’Eau « COALMA », dont Lydec est membre fondateur, a participé à une session du Forum Mondial de l’Eau sur le thème « Usages transectoriels de l’eau et adaptation au changement climatique » et a signé à cette occasion un protocole d’accord avec l’Alliance des Entreprises pour l’Eau et le Changement Climatique (BAFWAC) afin de promouvoir la gestion durable de l’eau au Maroc et à l’international.

Par ailleurs, Lydec déploie une campagne de communication sur les réseaux sociaux, dans ses agences clientèle ainsi qu’en interne, présentant ses actions dans le domaine de la gestion durable de la ressource en eau et les éco-gestes à adopter pour y contribuer.

Le programme comprend également une visite au profit des enseignants et des représentants d’associations à la station d’épuration des eaux usées de Médiouna et à l’espace expérimental d’agriculture urbaine, inauguré lors de la Journée Mondiale de l’Eau 2017.

Enfin, dans le cadre du partenariat entre La Fondation Lydec et l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT), la journée du jeudi 22 mars est dédiée à un atelier de réflexion sur les outils de sensibilisation à l’eau dans le milieu scolaire, suivie d’une conférence-débat en présence des parties prenantes concernées par la gestion durable de la ressource en eau sur le Grand Casablanca. Cet évènement se clôturera par la remise des prix de la deuxième édition du concours Aqua’vidéo.

Lydec, un acteur engagé pour la gestion durable de la ressource
Lydec lutte en permanence contre le gaspillage des ressources et veille à la sécurisation de l’alimentation en eau potable, grâce au déploiement de technologies innovantes pour la détection et la réparation des fuites d’eau. En 2017, le délégataire a inspecté près de 4 000 km de réseaux d’eau potable lors d’opérations d’inspections nocturnes. Plus de 1 300 fuites sur conduites ont été détectées et réparées, ainsi que près de 15 000 fuites sur branchements et postes de comptage, permettant ainsi d’économiser 3 millions de m³ d’eau potable.

Contrôle continu de la qualité de l’eau potable
Lydec délivre à ses clients une eau conforme à la norme marocaine NM 03.7.001.
La conformité de l’eau à l’entrée et à la sortie des réservoirs est rigoureusement contrôlée, 24h/24 et 7j/7, à partir du Centre de Veille et de Conduite Centralisée, depuis son arrivée dans les réservoirs, sur le réseau de distribution et jusqu’à son acheminement aux Casablancais. Des paramètres tels que la turbidité, le chlore et la température sont contrôlés en temps réel. L’analyse des échantillons se fait quotidiennement à travers 167 points de prélèvement répartis sur l’ensemble de la Wilaya du Grand Casablanca. Accrédité en 2015 selon le référentiel ISO17025, le laboratoire d’analyses des eaux de Lydec, Labelma, a réalisé en 2017 plus de 80 000 analyses bactériologiques et physico-chimiques dont le taux de conformité globale s’établit à 100 % sur l’ensemble du périmètre de la gestion déléguée, les exigences légales marocaines étant fixées à 35 000 analyses par an

COALMA : 1ère conférence-visite sur le thème
« L’assainissement du littoral, enjeu du Grand Casablanca »

En tant que membre fondateur de la Coalition Marocaine pour l’Eau, Lydec a organisé le 9 mars dernier, la première conférence–visite du cycle initié par COALMA en 2018. Cette rencontre a présenté les enjeux et solutions développés par les acteurs concernés dans le domaine de la préservation du littoral et de la collecte et du traitement des eaux usées.

A l’issue de cette rencontre, auquel ont assisté des représentants des Autorités locales, des associations professionnelles, d’entreprises, d’industriels et d’universitaires, un rapport sera publié présentant les principales recommandations de ce colloque.

Chiffres clés de l’eau potable dans le Grand Casablanca en 2017
– 3 millions de m³ économisés ;
– Plus de 200 millions de m³ distribués ;
– Plus de 6 188 km de réseaux ;
– 36 réservoirs de stockage de capacité totale de 677 130 m3 ;
– 19 stations de pompage et 20 surpresseurs.

Ce contenu a été publié dans Développement durable, Notre actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.