Lydec réaffirme son engagement pour la préservation durable de la ressource en eau et la lutte contre le changement climatique – Vous & Lydec

Lydec réaffirme son engagement pour la préservation durable de la ressource en eau et la lutte contre le changement climatique

A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, instituée par l’Organisation des Nations Unies et dont le thème cette année est « l’eau et l’emploi », Lydec réaffirme ses engagements en faveur de l’accès à l’eau potable et de la préservation durable de la ressource dans le cadre de son Plan d’Actions Développement Durable 2020 (PADD 2020).

La célébration de cette journée intervient quelques mois avant la tenue de la COP 22 (Conférence des Parties à la Convention sur les changements climatiques), prévue en novembre prochain à Marrakech. Les effets du changement climatique sur la ressource seront l’un des principaux enjeux de cette conférence internationale. En tant qu’opérateur structurant de services essentiels dans le Grand Casablanca, Lydec a ainsi estimé important de valoriser ses efforts engagés en matière de préservation de la ressource lesquels contribuent, en effet, à l’adaptation et à l’atténuation des effets du changement climatique.

Du 19 au 30 mars, l’entreprise déploie un programme d’envergure de rencontres d’informations, d’ateliers de sensibilisation et de visites d’ouvrages. L’objectif est de développer un dialogue responsable avec ses parties prenantes et de les sensibiliser aux enjeux environnementaux de la gestion durable de la ressource et aux impacts humains et économiques de l’accès  aux services essentiels d’eau et d’assainissement liquide.

A cette occasion, Abdellah Talib, Directeur du Développement Durable et de la Communication  à Lydec et Vice-président délégué de la Fondation Lydec, a déclaré : «La gestion durable de la ressource et sa préservation sont une priorité pour notre entreprise. A travers la Journée mondiale de l’eau et le programme que nous déployons à cette occasion, nous voulons valoriser la contribution concrète de nos collaborateurs et de nos métiers au développement durable du Grand Casablanca». Et d’ajouter : «Innover pour améliorer en permanence nos performances et faire de l’eau une ressource durable à travers nos métiers tels sont les engagements de Lydec et de ses 3.600 collaborateurs».

Pour sensibiliser les acteurs de la société civile et les jeunes en particulier au rôle majeur des métiers de Lydec dans la gestion durable de la ressource et aux enjeux du changement climatique, le délégataire casablancais organise, le 22 mars au sein de son Centre de Formation et de Perfectionnement, une journée de découverte des métiers de l’eau et de l’assainissement, au profit de plus de 100 étudiants des universités et jeunes apprentis de l’OFPPT.  Une conférence plénière sera consacrée aux enjeux de la COP 22 et de l’adaptation aux changements climatiques sur le territoire du Grand Casablanca ainsi qu’à la politique de développement durable de Lydec. Cette rencontre sera suivie d’ateliers thématiques sur les métiers de l’entreprise et de visites de sites (réservoir d’eau et station de prétraitement des eaux usées Eaucéan de Sidi Bernoussi).

A travers sa fondation, Lydec organise, en partenariat avec des associations de référence, plus de 15 actions de débat et de sensibilisation à la préservation de la ressource en eau, au profit de plusieurs centaines de femmes, enfants, jeunes et acteurs associatifs. Sont aussi au programme, des visites de sites, comme la galerie pédagogique Eaucéan, le laboratoire d’analyse des eaux Labelma, la Step de Médiouna et l’Exp’Eau présentée dans les Centres d’Education l’Environnement (CEE) de l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT). Ces visites profiteront à plus de 200 élèves des établissements scolaires.

Outre les actions de dialogue et de sensibilisation engagées auprès de ses collaborateurs  (cycle de rencontres sur les enjeux de la gestion durable des ressources et du changement climatique…), Lydec se mobilise aussi envers le grand public. Une campagne de sensibilisation aux enjeux de la préservation de la ressource en eau sera déployée dans les agences clientèle, le blog externe de l’entreprise et les réseaux sociaux.

Par ailleurs, les impacts positifs sociaux et économiques du projet INDH-Inmae, qui vise
à apporter l’accès à domicile aux services essentiels dans les quartiers d’habitat informel, seront également mis en exergue. Ainsi, à l’occasion de la célébration des 10 ans de ce programme inédit, un colloque institutionnel sera organisé le 30 mars prochain à Casablanca. Prendront part à cet évènement, les autorités, les conseils élus, les responsables de Lydec ainsi que des bailleurs de fonds étrangers et des experts. L’objectif est d’établir un bilan sur les réalisations et les perspectives de ce programme ambitieux et d’échanger sur ses enjeux.

Gestion durable de la ressource

Dans le cadre de son engagement en faveur du développement durable, Lydec lutte en permanence contre le gaspillage des ressources et veille à la sécurisation de l’alimentation en eau potable. Grâce à des technologies innovantes pour la détection et la réparation de fuites d’eau, dont la technique de sectorisation périodique, le délégataire a économisé l’équivalent de 38 millions de m³ d’eau en 2015, soit l’équivalent de la consommation de plus d’un million d’habitants. De même, plus de 17.000 fuites ont été détectées et réparées en 2015. Le rendement du réseau s’est fixé à 76,6% contre 64% en 1997.

Veille en permanence sur la qualité de l’eau

Lydec délivre à ses clients une eau conforme à la norme marocaine NM 03.7.001. La conformité de l’eau à l’entrée et à la sortie des réservoirs est rigoureusement contrôlée, 24h/24 et 7j/7, à partir du Bureau Central de Conduite, depuis son arrivée dans les réservoirs, sur le réseau de distribution et jusqu’à son acheminement aux habitants. Des paramètres tels que la turbidité, le chlore et la température sont contrôlés en temps réel. L’analyse des échantillons se fait quotidiennement à travers 167 points de prélèvement répartis sur l’ensemble de la Wilaya du Grand Casablanca. Accrédité en 2015 selon le référentiel ISO17025, le laboratoire d’analyse des eaux de Lydec, Labelma, réalise chaque année 76.000 analyses bactériologiques et physico-chimiques dont le taux de conformité globale s’établit à 99.99%, les exigences légales marocaines étant fixées à 35.000 analyses par an.

 

A travers l’ensemble de ces actions, Lydec confirme ses engagements en matière de préservation de la ressource et de sensibilisation à l’environnement et au développement durable et renforce aussi le dialogue avec ses parties prenantes, notamment le tissu associatif et le grand public.

 

Chiffres clés :

  • Plus d’un million de clients desservis en eau potable par Lydec ;
  • Près de 196 millions de m³ d’eau potable mises en distribution en 2015 ;
  • 000 à 650.000 m³ d’eau potable consommés chaque jour ;
  • Un volume moyen journalier de 000 m³ d’eau potable en 2030 ;
  • Plus de 000 foyers de quartiers d’habitat insalubre raccordés ou en cours de raccordement aux services essentiels dans le cadre du projet INDH-Inmae ;
  • Plus de 700 km de réseau d’eau potable gérés ;
  • 29 réservoirs et châteaux d’eau et 29 stations de pompage et suppresseurs.

 

Rappel des 4 engagements du PADD 2020 :

Le «Plan d’Actions Développement Durable 2020» (PADD 2020) de Lydec est structuré         autour de 4 engagements et 20 objectifs fixés pour la période 2015-2020 :

– Engagement 1:    Réduire l’impact environnemental de nos activités ;

– Engagement 2:    Faire de nos collaborateurs des acteurs du développement durable ;

– Engagement 3:    Innover dans nos métiers pour contribuer à la performance

économique et environnementale du Grand Casablanca ;

– Engagement 4:    Contribuer à l’attractivité du territoire du Grand Casablanca

et dialoguer avec nos parties prenantes.

 

Les principaux événements

  • 19 mars (à partir de 9h30): « Quelle contribution de l’Economie Sociale et Solidaire dans les métiers de l’environnement ?», en partenariat avec ESPOD (Association Espace Point de Départ) – à la bibliothèque de la Fondation du Roi Al-Saoud.
  • 19 mars (à partir de 20h30): Participation de la Fondation Lydec au programme «Earth Hour 2016», en partenariat avec l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT) et WWF Maroc.
  • 22 mars (à partir de 9h30): «Eau et Changements Climatiques : Défis et Solutions», en partenariat avec l’AESVT (Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre) – au Centre d’Education à l’Environnement de Casablanca.
  • 22 mars: Discover Day des métiers de l’eau et de l’assainissement au profit de plus de 100 étudiants de l’Université Hassan II et de l’EHTP et des jeunes apprentis de l’OFPPT.
  • 26 mars (à partir de 9h30): «Les métiers de l’eau : Un vecteur de l’emploi dans le Grand Casablanca», en partenariat avec l’ASEET (Association Eau et Energie pour Tous) – à la salle des conférences « Okba » des œuvres sociales de la délégation Aïn Sebaâ- Hay Mohammadi.
  • 30 mars (à partir de 8h30): Colloque institutionnel sur les 10 ans du projet INDH-Inmae, en présence des autorités, des élus, de bailleurs de fonds et de chercheurs.
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *