La COP22 en bref
SUEZ engagé dans un projet social et environnemental à Meknès

Mardi 15 novembre, le stand de SUEZ et Lydec a accueilli la coopérative Attadamoun. Réservée aux récupérateurs informels de la déchetterie de Meknès, la coopérative regroupe 150 trieurs dont 20 femmes.

Des représentants de la commune urbaine de la ville et de SUEZ Recyclage & Valorisation, étaient également présents sur le stand pour expliquer le processus qui a conduit à la création de la coopérative. Un projet social qui « a été rendu possible grâce à la coopération étroite des parties prenantes », a déclaré Mohamed Saïd Daoudi, Ingénieur en chef chargé de l’environnement de la ville de Meknès. Pour sa part, SUEZ qui gère la déchetterie depuis 2014, a installé dans la décharge un système permettant le tri et le pesage de différents matériaux avant la revente par la coopérative.
Lors de cette rencontre, Ahmed Legrout, son président, a également pris la parole pour éclairer les participants sur l’évolution sociale des trieurs grâce à cette initiative. « Les chiffonniers ont obtenu un statut officiel de ‘‘Trieurs de déchets’’ », a-t-il souligné. « Les travailleurs ont sensiblement amélioré leurs conditions de vie et se sentent intégrés dans la société », confirme à son tour Mohammed Saïd Daoudi, le Trésorier de la coopérative. Désormais viable financièrement, Attadamoun entend se développer pour accueillir plus de trieurs.

brève-du-16-nov

Ce contenu a été publié dans Développement durable, Notre actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.