La Fondation Lydec et l’AESVT s’associent
pour promouvoir l’éducation au développement durable

Moins d’un mois après sa création, la Fondation Lydec, qui a pour vocation de donner un nouvel élan à l’engagement sociétal de l’entreprise éponyme, conclut sa première convention de partenariat. La signature de cette convention a eu lieu, mercredi 11 février à Mohammedia, avec l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT), en présence de la ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, chargée de l’environnement, Hakima El Haite.

A cette occasion, Abdellah Talib, Vice-président de la Fondation Lydec, a déclaré: «Ce partenariat s’inscrit dans la continuité des actions menées par Lydec depuis plus de 15 ans en faveur de la sensibilisation à l’environnement. Aujourd’hui, c’est la consécration de cet engagement et le premier jalon du programme Environnement de la Fondation Lydec qui vise, en partie, la promotion de l’éducation au développement durable. Notre objectif, à travers cet accord, est de contribuer à ancrer une culture d’éco-citoyenneté au bénéfice des générations futures».

De son côté, le Secrétaire général de l’AESVT Maroc, Samir Abderrafi, a affirmé: «Cet accord est le fruit d’une longue collaboration avec Lydec qui nous a toujours soutenu pour la promotion de l’éducation à l’environnement. Nous sommes aujourd’hui ravis d’être la première association avec laquelle La Fondation Lydec a signé une convention. Celle-ci nous permettra de produire de nouveaux outils pédagogiques et de moderniser nos Centres d’éducation à l’environnement». Et d’ajouter: «C’est la première fois que nous concluons, en effet, un partenariat avec une fondation d’entreprise».

En vertu de cet accord, qui s’étale sur trois ans (2015-2017), les deux parties s’engagent à mettre en place un programme d’animations visant la promotion de l’éducation des jeunes scolarisés et des habitants du Grand Casablanca à l’environnement et à l’écocitoyenneté.

Baptisé 3E (Education à l’Eau et à l’Energie), ce programme sera mené principalement dans les deux Centres d’éducation à l’environnement de l’AESVT, situés à Casablanca et à Mohammedia, et s’étendra à d’autres questions relevant de l’environnement et du développement durable. Chaque année, des ateliers, comportant chacun plusieurs activités d’animation, seront organisés avec l’appui des collaborateurs de Lydec qui apporteront leur expertise et participeront au déploiement des activités du programme dans le cadre de leur engagement sociétal.

En mettant en commun leur expertise et leur savoir-faire respectifs, la Fondation Lydec et l’AESVT œuvreront ensemble pour vulgariser la connaissance scientifique de l’environnement: l’expérience et la compréhension des enjeux nationaux dans le cadre du développement durable permettant de mieux appréhender les enjeux planétaires complexes (biodiversité, gestion des ressources et des flux, climat…). L’objectif aussi de leur partenariat est d’accompagner les établissements scolaires et d’enrichir leurs cours pratiques enseignés en matière de développement durable.

Ce partenariat s’articule autour de cinq axes :

  • Améliorer l’attractivité des deux Centres d’éducation à l’environnement de l’AESVT en assurant leur aménagement et leur équipement en matériel informatique et en supports pédagogiques sur l’environnement, l’eau et l’énergie ;
  • Produire, en collaboration avec la Fondation Lydec, des outils pédagogiques et concevoir des ateliers de sensibilisation sur les thématiques de l’eau, l’énergie et la gestion des déchets ;
  • Mettre en place des programmes annuels de sensibilisation et d’éducation à l’environnement au niveau des deux centres, au profit des établissements scolaires et des habitants du Grand Casablanca. L’objectif étant d’accueillir un minimum de 7.000 visiteurs pendant la première année du partenariat, avec un objectif croissant ;
  • Organiser des week-ends portes ouvertes au profit du grand public ;
  • Organiser des visites de terrain des sites de Lydec (Laboratoire d’analyse des eaux «Labelma», Station d’épuration des eaux usées de Médiouna, Système Anti-Pollution du littoral Est de Casablanca, Bureau Central de Conduite, Réservoirs d’eau potable, Postes de transformation électrique) dans l’objectif de sensibiliser les élèves aux enjeux environnementaux et à l’importance des ressources naturelles, notamment hydriques et énergétiques ;


  • Par cette convention de partenariat, la Fondation Lydec confirme sa vocation: Accompagner le tissu associatif et les projets à fort impact social et environnemental.
    Pour rappel, cette structure, récemment créée, s’est fixée comme objectif le développement des synergies et la mobilisation des compétences en faveur du développement durable, et ce, à travers trois programmes d’intervention, à savoir l’environnement, la solidarité de proximité et l’engagement sociétal des collaborateurs de Lydec.


    Qui est l’AESVT ?
    Créée depuis 1994, l’AESVT Maroc est une association à but non lucratif, constituée d’un réseau de 35 sections (villes et préfectures). Elle regroupe plus de 1.500 membres actifs et gèrent un réseau de 18 Centres d’éducation à l’environnement. L’AESVT Maroc vise, à travers ses différents programmes et projets locaux et nationaux, à promouvoir la culture scientifique en matière d’éducation à l’environnement et au développement durable.

    logo fondation WEB-01

    Ce contenu a été publié dans Développement durable, Notre actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.