Le 9 novembre, journée de mobilisation pour l’eau à MarrakechLydec participe au side event « Ensemble pour le nexus Eau et Climat : un objectif partagé »

Le 9 novembre 2016 a été une journée entièrement dédiée à l’eau, une première dans l’histoire des COP. L’événement avait pour but de sensibiliser les participants à la place centrale de l’eau dans les enjeux de l’atténuation des changements climatiques au Maroc et de promouvoir une gouvernance intégrée de la gestion des ressources en eau.

Logo-COP22-919x650

A l’occasion de cette Journée, la Coalition Marocaine pour l’eau (COALMA), dont Lydec est membre fondateur, a organisé en partenariat avec le Ministère délégué chargé de l’Eau, la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et le Conseil Mondial de l’Eau, un événement sur le thème « Ensemble pour le nexus Eau et Climat : un objectif partagé ». Ce side event a vu la participation d’éminentes personnalités comme Mme Charafat Afailal, Ministre Déléguée chargée de l’eau, M. Loïc Fauchon, Président du Conseil Mondial de l’Eau, M. Abdeladim Elhafi, Commissaire de la COP 22, Mme Hélène Valade, Directrice Développement Durable de SUEZ et Jean-Pascal Darriet, Directeur Général de Lydec
Lors de son intervention Charafat Afailal, a exprimé son souhait de voir l’eau au centre des débats. « Nous voulons que cette COP soit aussi la COP de l’action pour l’eau », a-t-elle déclaré. Le Commissaire de la COP 22 a souligné que « L’eau est l’objectif central des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies ». Pour sa part, notre Directeur Général, Jean-Pascal Darriet, a présenté le rôle de COALMA « La force de COALMA réside dans le partage des bonnes pratiques et des idées proposées au service de l’eau et des citoyens ».

Jean-Pascal Darriet a rappelé aux participants les réalisations de Lydec à Casablanca dans le domaine d’accès aux services essentiels. Il a notamment présenté le projet INDH-Inmae qui « a parfaitement combiné l’ingénierie technique, sociétale et financière, comme gages de réussite au service de la citoyenneté retrouvée des habitants des quartiers d’habitat informel du Grand Casablanca.», a-t-il précisé.

Cette journée « pour l’action » a également permis de lancer l’initiative « De l’eau pour l’Afrique », mise en place par le Royaume du Maroc avec le soutien de la Banque Africaine de Développement. Une initiative dont l’objectif est de résoudre le problème de la justice climatique dans notre continent, en mobilisant des partenaires politiques, financiers et institutionnels internationaux, en vue d’améliorer les services hydriques et sanitaires en Afrique. La question de l’eau fait partie des nombreux sujets sur lesquels l’Agenda Mondial de l’Action interviendra tout au long de la COP22.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *