Lydec attire les innovations en matière de détection des fuites sur les réseaux d’eau potable

Avec plus de 4 600 km de réseau d’eau potable, Lydec poursuit ses efforts pour traquer les fuites sur le réseau de distribution et économiser la ressource et ce, en multipliant les approches et techniques innovantes.
Dans ce cadre, Lydec a procédé avec succès, le 18 octobre 2012, au test du procédé SmartBall™ : un système de détection de fuites d’eau sur les grandes canalisations développé par la société Pure Technologies, en partenariat avec le Groupe Suez Environnement.

A travers l’organisation de cette opération, Lydec partage son expertise dans le domaine avec les autres distributeurs du Royaume (Régies et Office).

SmartBall™ : un procédé innovant

Un capteur acoustique, inséré dans une balle en mousse, est introduit à un point de la conduite d’eau. Poussé par le courant, le capteur se déplace et enregistre les informations acoustiques sur les fuites qu’il rencontre. C’est donc depuis l’intérieur de la conduite que le capteur écoute les fuites. Après récupération du capteur en aval, les informations enregistrées sont analysées pour donner une localisation précise des fuites.
Ce dispositif est basé sur le système de surveillance acoustique SoundPrint® conçu par la société Pure Technologies, qui l’utilise depuis 1994 pour la surveillance des canalisations et des ponts routiers en béton précontraint.

Un test concluant à Casablanca

Après une série d’inspections pilotes et de tests concluants effectués aux Etats-Unis et en France, le premier test de SmartBall™ au Maroc à Casablanca, a été effectué avec succès.
Deux kilomètres de canalisation en béton précontraint d’un diamètre de 1000 mm ont été ainsi inspectés par le capteur, sans coupure d’eau.
Les déplacements de la balle ont été suivis depuis la surface à partir de plusieurs points répartis le long du tracé. A cet effet, des capteurs acoustiques ont simplement été collés sur la surface extérieure de la canalisation.
Une fuite a été détectée et localisée avec précision. Le test a démontré l’efficacité et la précision de la technique SmartBall.

Préserver la ressource en eau : un objectif majeur de Lydec

La préservation de l’eau reste au cœur des priorités de Lydec. Le panel des techniques utilisées est constamment renforcé et enrichi pour traquer les fuites sur le réseau de distribution et améliorer son rendement. Sectorisation périodique, modulation de pression, gaz traceur, capteurs acoustiques immergés, … autant de techniques au cœur d’une stratégie intégrée pour rechercher les fuites sur les réseaux de distribution. En 2011, ce ne sont pas moins de 24 765 fuites qui ont été réparées (sur feeders, canalisations, branchements et dispositifs de comptage).

La démarche et les actions engagées par Lydec pour traquer les pertes d’eau potable ont démontré leur efficacité : entre 1997 et 2011, Lydec a réalisé une économie annuelle de
34 millions m3 d’eau potable, soit le volume nécessaire à plus d’un million d’habitants. Cette performance représente une importante contribution à l’effort national pour la préservation des ressources.

———————————————————————————————————————————-

L’eau potable dans le Grand Casablanca en chiffres :

Clients : Près d’un million de foyers (soit une population d’environ 4,5 millions d’habitants).
Investissements : 2,6 milliards de dirhams investis dans l’eau potable de 1997 à 2011.
Volumes :
• Consommation moyenne en 2011 des habitants du Grand Casablanca : 383 000 m3/jour.
• Autonomie de réserve : équivalente à la consommation des habitants du
Grand Casablanca durant 24 heures, conformément aux dispositions de l’article 14
du contrat de gestion déléguée.
• Distribution : 186 millions de m3 d’eau distribués en 2011.
• Longueur du réseau d’eau potable : plus de 4 600 km.
• Economie d’eau réalisée par Lydec : l’équivalent de 34 millions de m3 par an entre 1997 et 2011, grâce aux diverses opérations de détection, de réparation de fuites et de remplacement des conduites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *