Quel est le prix de l’eau et qui fixe les tarifs ? – Vous & Lydec

Quel est le prix de l’eau et qui fixe les tarifs ?

Au Maroc, l’eau, l’assainissement et l’électricité font partie de la liste des services dont les prix sont réglementés. Cette liste est fixée par Arrêté du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des affaires économiques et générales.

Sur le plan national, les tarifs de l’eau à la production sont fixés par l’arrêté :
Exrait Bulletin Officiel du 2-3-2006
Il en est de même pour les tarifs à la distribution de l’eau, de l’assainissement appliqués par les Régies et l’ONEP Exrait Bulletin Officiel du 2-3-2006
Concernant les sociétés privées délégataires des services, les tarifs de distribution ainsi que leurs modalités de révision et d’ajustement sont fixés suivant les dispositions et conditions prévues dans les conventions de gestion déléguée, qui sont conclues entre l’Autorité Délégante, le Ministère de l’Intérieur et le Délégataire.

A Casablanca, au moment où Lydec achète l’eau aux producteurs à 4,34 Dh le m³, elle la vend aux Clients particuliers selon les tarifs suivants :

  • 2,99 Dh le m³ en 1ère tranche (de 0 à 6 m³/mois), soit un tarif social très inférieur au prix d’achat aux producteurs ;
  • 3,15 Dh le m³ en 2ème tranche (de 6 à 8 m³/mois) à un tarif toujours inférieur au prix d’achat aux producteurs ;
  • 10,30 Dh le m³ en 3ème tranche (de 8 à 20 m³/mois) à un tarif avoisinant le prix de revient ;
  • 14,08 Dh le m³ en 4ème tranche pour les consommations supérieures à 20 m³/mois, un tarif qui permet la péréquation et qui incite à économiser la ressource eau.

A noter :
En eau et assainissement :

58% des clients consomment moins de 8 m³ par mois. Leur facture peut atteindre 43 Dh au maximum par mois pour le service d’eau et d’assainissement y compris les redevances fixes, la TVA et le timbre fiscal.

En électricité :
44% des clients Particuliers consomment moins de 100 kWh par mois. Leur facture peut atteindre 116 Dh maximum par mois pour le service électricité incluant les redevances, la TPPAN (taxe pour la promotion de l’audio-visuel national), la TVA et le timbre fiscal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *