طلب عرض مشاريع جمعوية في إطار برنامج شواطئ نظيفة شاطئ لالة مريم – الدار البيضاء

للمرة العاشرة على التوالي، تساهم ليدك بشراكة مع السلطات المحلية في برنامج شواطئ نظيفة الذي أعطت انطلاقته و تنشطه مؤسسة محمد السادس لحماية البيئة

خلال كل الموسم الصيفي، ليدك ترعى شاطئ لالة مريم بالدار البيضاء و تضع رهن إشارة العموم، فضاء للتنشيط و التحسيس بالبيئة، بالإضافة إلى تجهيزات الشاطئ. و هذا الفضاء البالغة مساحته 800 متر مربع، يستقبل كل صيف حوالي 20.000 طفل

و بانخراطها في برنامج شواطئ نظيفة الذي يطمح إلى تعبئة جميع الفاعلين محليا، ترغب ليدك في دعم و تشجيع مساهمة النسيج الجمعوي المحلي. هكذا، و في إطار الاستعداد للموسم الصيفي لسنة 2012، نعلن عن طلب عرض مشاريع الجمعيات التي ترغب في الانخراط في مبادرة وطنية لإضفاء القيمة على الساحل البحري لدى المصطافين

إذا رغبتم في المشاركة و التعريف بأعمالكم لفائدة حماية البيئة أو مواضيع أخرى للتنمية المستدامة (مثال الصحة، النظافة، المواطنة، إلخ…)، لديكم فرصة لتحقيق مشروعكم

ابعثوا باقتراحكم قبل 14 ماي 2012 إلى الموقع
elydec@lydec.co.ma ( رفقته استمارة طلب المشاريع))

المشاريع التي سيتم اختيارها ستستفيد من مساعدة بمعدات و لوجستيك تمكن من إنجازها و اعتمادها في الشاطئ

اضغط على الرابط لتحميل الاستمارة

لنلتزم جميعا بالتنمية المستدامة

Publié dans Développement durable, Notre actualité | Marqué avec , , , , , , , | 16 commentaires

Appel à projets dans le cadre du programme Plages Propres Plage Lalla Meryem – Casablanca

Pour la 10ème année consécutive, Lydec participe, en partenariat avec les Autorités locales, au programme Plages Propres initié et animé par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement.

Durant toute la saison estivale, Lydec parraine la plage Lalla Meryem de Casablanca et met à disposition du public, outre les équipements de la plage, un espace d’animation et de sensibilisation à l’environnement. Cet espace de 800 m² accueille chaque été environ 20 000 enfants.

Fidèle à la vocation du programme Plages Propres, qui a pour ambition de mobiliser tous les acteurs du territoire, Lydec souhaite favoriser et encourager la participation du tissu associatif local. Ainsi, dans le cadre de la préparation de la saison estivale 2012, nous lançons un appel à projets auprès des associations qui souhaitent s’engager dans une initiative nationale de valorisation du littoral auprès des estivants.

Si vous souhaitez participer et faire connaître vos actions en faveur de la protection de l’environnement ou d’autres thématiques du développement durable (ex : santé, hygiène, civisme etc…), vous avez l’opportunité de réaliser votre projet !

Envoyez votre proposition avant le 14 mai 2012 à elydec@lydec.co.ma (cf. formulaire appel à projets à télécharger). Les projets retenus bénéficieront d’une aide matérielle et logistique permettant leur réalisation et leur déploiement sur la plage.

Cliquez-ici pour télécharger le formulaire

Tous engagés dans le développement durable !

Publié dans Développement durable, Notre actualité | Marqué avec , , , , , , | 215 commentaires

ليدك تنجز مختبر جديد لمراقبة جودة الماء الشروب

ليدك تعزز منظومتها لمراقبة جودة الماء الشروب و تتجهز بمختبر جديد لتحليلات المياه وفق المعايير الدولية

في إطار الاحتفال باليوم العالمي للماء الذي يصادف 22 مارس من كل سنة، نظمت ليدك يوم الثلاثاء 20 مارس 2012 ورشة إعلامية حول مجال توزيع الماء الشروب في الدار البيضاء الكبرى، تميزت بإلقاء عرضين تمحورا حول توزيع الماء و مراقبة جودته و الحفاظ عليه من الضياع، إضافة إلى زيارة لمرافق المختبر و إجراء تجربة أمام ممثلي وسائل الإعلام لعملية تذوق خصائص الماء الشروب

و في هذا السياق، عززت ليدك منظومة مراقبة جودة الماء الموزع في الدار البيضاء الكبرى بمختبر (لابيلما) الذي بلغت تكلفة إنجازه 16 مليون درهم، و الذي من شأنه تمكين الدار البيضاء الكبرى من منظومة حديثة لمراقبة جودة الماء بمقاييس دولية، خاصة أنه منجز بمواصفات تكنولوجية متطورة و يتمتع بقابلية إدماج مجالات جديدة لمراقبة جودة المياه العادمة غير المنزلية و محطات التصفية و مياه الأوساط البحرية، إضافة إلى تقديم خبرة تكميلية للأغيار مثل الصناعيين و الوكالات و الخواص…

للإشارة، فإن الماء الموزع في الدار البيضاء الكبرى مطابق للمعايير الصحية المعمول بها في المغرب، كما أن مراقبة جودته عملية تجري يوميا، بحيث يتم كل يوم إجراء أكثر من 4500 تسجيل لجودة الكلور، المواد العالقة و الحرارة (أي أكثر من 1,6 مليون تسجيل منجز في السنة)، إضافة إلى أنه في سنة 2011، تم إنجاز 78.000 تحليل مخبري (أي بنسبة أكثر من 30% مما تتطلبه المعايير المغربية)

جدير بالذكر، فقد تم الإعلان خلال هذه الورشة عن تشكيل أول لجنة تحكيم تم تكوينها على تقنية تذوق الماء في المغرب، إضافة إلى القيام بإعداد خريطة لمذاقات و روائح الماء الشروب بولاية الدار البيضاء الكبرى من أجل دراسة سبل تحسين جودة الخصائص الحسية للماء، و ذلك بتنسيق مع المنتجين

Publié dans Notre actualité | Marqué avec , , , , , , | 3 commentaires

Lydec – Projet de dépollution de la côte Est de Casablanca

Au cœur des enjeux nationaux et du développement durable, la protection de l’environnement constitue l’un des principaux défis urbains pour la prochaine décennie. A ce titre, le métier de l’assainissement liquide occupe le 1er rang des investissements de Lydec avec 37 % du total des montants investis depuis 1997, soit 4.137 millions de Dhs.

En 2011, Lydec a lancé le projet structurant de dépollution de la côte Est de Casablanca qui vient compléter le dispositif de protection des plages de la Corniche.

Ce chantier d’envergure représente le plus grand investissement de Lydec avec 1.700 millions de Dhs HT. Les ouvrages projetés visent à intercepter les rejets directs existants d’eaux usées situés entre le Port de Casablanca et Mohammedia, de les prétraiter et de les écouler à travers un émissaire marin. Ce système fonctionne déjà avec succès pour la partie Ouest de la ville dont les eaux usées sont interceptées et prétraitées à la station d’El Hank, ce qui a permis d’obtenir le Pavillon bleu pour la plage de Aïn Diab.

Objectifs du projet

Le projet anti-pollution du littoral Est de Casablanca a pour objectif de préserver l’environnement, l’écosystème côtier et l’hygiène publique. Il vise en particulier à :

– Protéger la population et le littoral du secteur Est de Casablanca de la pollution liquide due aux rejets d’eaux usées brutes, et notamment ceux en provenance des Industriels ;

– Améliorer le cadre de vie des habitants, revaloriser et embellir la façade maritime ;

Disposer de plages propres, contribuer à leur labellisation et restaurer ainsi le potentiel touristique de la zone ;

– Répondre aux nouvelles normes de rejet d’eaux usées dans le milieu marin ;

– Permettre le raccordement des eaux usées des nouvelles zones d’aménagement urbain sur les intercepteurs et éviter les rejets directs en mer.

Fonctionnement du système

Un système antipollution est composé de plusieurs ouvrages qui jouent chacun un rôle bien défini. Ainsi, le milieu récepteur est mieux protégé.
Un système antipollution comprend généralement les ouvrages suivants :

Rôle des intercepteurs :
Le rôle des intercepteurs est d’arrêter et de collecter les effluents rejetés par les égouts pour les acheminer ensuite vers une station de prétraitement. Ces ouvrages sont généralement accompagnés de stations de pompage et de déversoirs d’orage. Ceux-ci permettent de séparer les eaux usées des eaux pluviales pour les réseaux de type unitaire.

Rôle de la station de prétraitement :
Elle permet d’éliminer tous les déchets grossiers, les sables, les huiles et les graisses contenus dans les effluents urbains. Le débit prétraité est de l’ordre de 11 m3/s.

Rôle de l’émissaire marin :
Il doit éliminer les eaux usées pour ne pas altérer les côtes. Selon les normes internationales, la zone s’étendant le long des plages et atteignant jusqu’à 300 à 350 mètres à l’intérieur de la mer doit être protégée contre tout risque de pollution.

Publié dans Développement durable, Notre actualité | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Un chantier d’envergure pour supprimer tous les rejets d’eaux usées sur la plage – Du Port de Casablanca à Mohammédia

Au cœur des enjeux nationaux et du développement durable, la protection de l’environnement constitue l’un des principaux défis urbains pour la prochaine décennie. A ce titre, le métier de l’assainissement liquide occupe le 1er rang des investissements de Lydec avec 37 % du total des montants investis depuis 1997, soit 4.137 millions de Dhs.


En 2011, Lydec a lancé le projet structurant de dépollution de la côte Est de Casablanca qui vient compléter le dispositif de protection des plages de la Corniche.

Ce chantier d’envergure représente le plus grand investissement de Lydec avec 1.700 millions de Dhs HT. Les ouvrages projetés visent à intercepter les rejets directs existants d’eaux usées situés entre le Port de Casablanca et Mohammedia, de les prétraiter et de les écouler à travers un émissaire marin. Ce système fonctionne déjà avec succès pour la partie Ouest de la ville dont les eaux usées sont interceptées et prétraitées à la station d’El Hank, ce qui a permis d’obtenir le Pavillon bleu pour la plage de Aïn Diab.

Objectifs du projet

Le projet anti-pollution du littoral Est de Casablanca a pour objectif de préserver l’environnement, l’écosystème côtier et l’hygiène publique. Il vise en particulier à :

– Protéger la population et le littoral du secteur Est de Casablanca de la pollution liquide due aux rejets d’eaux usées brutes, et notamment ceux en provenance des Industriels ;

– Améliorer le cadre de vie des habitants, revaloriser et embellir la façade maritime ;

Disposer de plages propres, contribuer à leur labellisation et restaurer ainsi le potentiel touristique de la zone ;

– Répondre aux nouvelles normes de rejet d’eaux usées dans le milieu marin ;

– Permettre le raccordement des eaux usées des nouvelles zones d’aménagement urbain sur les intercepteurs et éviter les rejets directs en mer.

Fonctionnement du système

Un système antipollution est composé de plusieurs ouvrages qui jouent chacun un rôle bien défini. Ainsi, le milieu récepteur est mieux protégé.
Un système antipollution comprend généralement les ouvrages suivants :

Rôle des intercepteurs :
Le rôle des intercepteurs est d’arrêter et de collecter les effluents rejetés par les égouts pour les acheminer ensuite vers une station de prétraitement. Ces ouvrages sont généralement accompagnés de stations de pompage et de déversoirs d’orage. Ceux-ci permettent de séparer les eaux usées des eaux pluviales pour les réseaux de type unitaire.

Rôle de la station de prétraitement :
Elle permet d’éliminer tous les déchets grossiers, les sables, les huiles et les graisses contenus dans les effluents urbains. Le débit prétraité est de l’ordre de 11 m3/s.

Rôle de l’émissaire marin :
Il doit éliminer les eaux usées pour ne pas altérer les côtes. Selon les normes internationales, la zone s’étendant le long des plages et atteignant jusqu’à 300 à 350 mètres à l’intérieur de la mer doit être protégée contre tout risque de pollution.

Publié dans Développement durable, Notre actualité | Marqué avec , , , , , , , , , , , | 17 commentaires