Pacte mondial Maroc : la CGEM signe avec l’ONU

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et le Pacte mondial des Nations unies ont signé, lundi 5 mars à Casablanca, une convention tripartite de partenariat pour l’institutionnalisation du « Réseau pacte mondial Maroc ».

Cet accord fait suite à toutes les démarches entreprises depuis fin 2016 entre la CGEM et le Pnud Maroc pour la création de ce réseau.

Parmi ces démarches, figure notamment la signature en mars 2017 du document du projet de création du « Réseau pacte mondial Maroc » et la signature de l’accord de financement entre le Pnud, la CGEM et les sept entreprises qui se sont engagées à appuyer et à accompagner la mise en œuvre de ce réseau pendant les deux premières années de son lancement.

La convention qui vient d’être signée permettra au réseau émergent au Maroc d’être reconnu en tant que réseau officiel au même titre que les 77 autres membres de ce programme.

Le « Réseau pacte mondial Maroc » vise à positionner les entreprises marocaines dans les réseaux internationaux et régionaux du pacte, ce qui leur permettra un échange d’expériences et une valorisation des bonnes pratiques du secteur privé marocain en matière de responsabilité sociétale et d’efforts déployés pour la réalisation des objectifs du développement durable.

Les sept entreprises concernées sont Atlanta Assurances, BMCE Bank of Africa, Cosumar, Crédit agricole du Maroc, Lydec, Les Eaux minérales d’Oulmes et Maroc Telecom.

Lancé en juillet 2000, le Pacte mondial (Global compact) est un cadre d’engagement volontaire par lequel des entreprises, associations ou organisations non-gouvernementales, sont invitées à respecter dix principes universellement acceptés touchant les droits de l’homme, les normes du travail, l’environnement et la lutte contre la corruption.

Les adhérents sont appelés à certifier l’application effective de ces principes dans une « communication de progrès », un rapport annuel mis en ligne sur le site internet du Pacte.

Source : Medias24
Publié dans Notre actualité | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

La Fondation Lydec célèbre ses 3 ans
Un bilan prometteur et de nouveaux challenges à venir !

Le 28 janvier 2015, la Fondation Lydec a été officiellement lancée avec comme principaux objectifs : donner un nouvel élan à l’engagement sociétal de notre entreprise et contribuer au développement durable de notre territoire d’ancrage par le biais de projets co-construits avec la société civile. Retour sur les 3 premières années de notre Fondation.

« L’objectif de la Fondation est de co-construire avec nos parties prenantes des projets dans des domaines liés à notre démarche RSE, à savoir l’environnement dans son sens large, la solidarité de proximité et l’engagement sociétal des collaborateurs. », annonçait Abdellah Talib, Vice-Président de la Fondation Lydec lors du lancement de la Fondation le 28 janvier 2015.

Rattachée au Département Développement Durable de la Direction Communication, Développement Durable et Innovation et gérée au quotidien par le coordonnateur des programmes de la Fondation Lydec, la Fondation Lydec intervient dans trois axes :

  • L’Environnement, à travers l’éducation à l’environnement et au développement durable ;
  • La Solidarité de proximité, dans le cadre du soutien à l’éducation et à l’insertion économique et sociale des populations en difficulté ;
  • L’Engagement sociétal des collaborateurs, dans le cadre du mécénat de compétences et du soutien à Aquassistance Maroc.
  • Lire la suite

    Publié dans Développement durable, Notre actualité | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

    Les membres du Comité de Suivi de la Gestion Déléguée visitent les grands chantiers d’infrastructures destinés à l’alimentation de 3 projets majeurs à vocation sociale

    En coordination avec le Service Permanent de Contrôle (SPC), le Délégataire casablancais, Lydec, en charge de la distribution de l’eau et de l’électricité et des services de l’assainissement liquide et de l’éclairage public, a organisé, mardi 23 janvier 2018, une visite de chantiers au profit des membres du Comité de Suivi de la Gestion Déléguée, instance chargée du suivi de l’exécution du contrat. Cette visite s’est déroulée en présence notamment du Président de l’Autorité Délégante, Abdelaaziz OMARI, et du Directeur Général de Lydec, Jean-Pascal DARRIET, ainsi que d’autres élus et responsables de l’Autorité Délégante et de Lydec.

    L’objectif de cette visite était de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’équipement en infrastructures d’eau potable, d’assainissement liquide et d’électricité, dans trois des grands projets engagés dans le cadre du Plan de Développement du Grand Casablanca, dans les Provinces de Médiouna et de Nouaceur, d’un coût global d’environ 575 millions de DH. Il s’agit des projets:

    • Annasr : prévu sur 313 ha et permettra de recaser 9.880 ménages ;
    • Ryad : prévu sur 174 ha et permettra de recaser 8.574 ménages ;
    • Arrachad : prévu sur 95 ha et permettra de recaser 4.024 ménages.

    Lire la suite

    Publié dans Notre actualité | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

    Précision de Lydec sur la qualité de l’eau distribuée à Casablanca et Mohammedia

    Suite à des informations relayées la semaine dernière par certains médias et à un message mis en circulation le 21 janvier 2018 sur WhatsApp mettant en doute la qualité de l’eau potable distribuée à Casablanca et Mohammedia, Lydec signale que les affirmations qu’ils contiennent sont erronées et infondées.

    Afin de lever toute confusion à ce sujet, Lydec tient à apporter les précisions suivantes :

  • Dès l’apparition de ces informations, Lydec a contacté par courrier le producteur national, l’ONEE, et a renforcé le contrôle de la qualité de l’eau en provenance du barrage de Sidi Mohamed Ben Abdellah ;
  • L’office a aussitôt affirmé que « les résultats des enquêtes et des investigations réalisées révèlent l’absence de pollution au niveau des eaux brutes de la retenue du barrage de Sidi Mohamed Ben Abdellah ». Aussi, « aucune dégradation particulière n’a été observée au niveau des eaux brutes de la retenue et la production d’eau potable s’effectue d’une manière normale moyennant le traitement mis en place pour le complexe du Bouregreg », ajoute l’ONEE ;
  • De ce fait, l’eau produite à ce niveau et qui alimente la ville de Mohammedia ainsi qu’une partie de Casablanca reste conforme aux exigences de la norme marocaine en vigueur, tel qu’attesté par les résultats des analyses d’eau effectuées par le laboratoire de Lydec, Labelma. Accrédité par le SEMAC selon le référentiel NM ISO/CEI 17025, ce dernier a confirmé que la qualité de l’eau distribuée n’a connu aucune dégradation quelconque. Ses paramètres physicochimiques, organoleptiques et microbiologiques sont conformes à la norme marocaine NM 03.7.001.
  • Pour rappel, Lydec surveille en continu la qualité de l’eau distribuée à Casablanca et Mohammedia, depuis son arrivée dans les réservoirs, sur le réseau de distribution et jusqu’à son acheminement aux habitants. L’analyse des échantillons se fait quotidiennement à travers 167 points de prélèvement répartis sur tout le périmètre de la gestion déléguée
  • Publié dans Notre actualité | Laisser un commentaire

    Excellence opérationnelle
    Lydec obtient la certification NM ISO 14001 v2015 pour le poste source de Dar Bouazza

    Une première nationale dans le métier de la distribution de l’électricité. Dans le cadre d’un partenariat exemplaire entre Lydec et l’ONEE, le délégataire casablancais s’est vu décerner la certification du système de management environnemental du poste source de Dar Bouazza, selon la norme marocaine de référence ISO 14001 version 2015.

    Equipé de trois transformateurs d’une puissance totale installée de 210 MVA, le poste source de Dar Bouazza a été mis en service par Lydec en 2004. Il permet de transformer l’énergie très haute tension 225 kV en énergie moyenne tension 20 kV, assurant la desserte de l’énergie à plus de 80.000 clients et environ 150 unités industrielles situés principalement dans les zones d’Aïn Diab, El Oulfa, Hay Hassani et Maarif extension.

    Lire la suite

    Publié dans Développement durable, Notre actualité | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire