Rapport national de surveillance : la plage « Lalla Meryem » dispose d’eaux de baignade de bonne qualité

Selon le rapport national de surveillance de la qualité des eaux de baignade 2019 réalisé par le secrétariat d’Etat chargé du développement durable, la plage « Lalla Meryem » dispose d’eaux de baignade de bonne qualité (catégorie A-B), grâce notamment aux réalisations de Lydec depuis 2004 pour supprimer les rejets directs en mer tout au long de la corniche.

Pour la plage « Nahla », ses eaux de baignade sont aussi conformes à la norme nationale en la matière (NM 03.7.200). En effet, grâce au système anti-pollution du littoral-Est du Grand Casablanca (SAP Est), inauguré par le Souverain en mai 2015, toutes les plages de la zone Est, allant du port de Casablanca à la ville de Mohammedia, sont conformes aux exigences de la norme marocaine relative à la surveillance et à l’évaluation de la qualité hygiénique des eaux de baignade.

Ainsi, les plages Chahdia, Essaada, Nahla et Petite Zenata, qui s’étendent sur une distance totale de 5,2 km et qui étaient auparavant déconseillées aux baigneurs à cause des rejets directs d’eaux usées, sont aujourd’hui propres et conformes aux exigences de la norme en vigueur.

Lydec procède tous les 15 jours à des prélèvements au niveau de plus de 20 plages du Grand Casablanca, à savoir Aïn Diab, Lalla Meryem, Nahla, Essaada, Ouled Hmimoune, Madame Choual, Tamaris 1, Tamaris Mrissa, Oued Merzeg, Petite et Grande Zenata, Chahdia, Mohammedia et Sablettes. Ces analyses, qui complètent celles effectuées par les autorités, ont pour objectif de contrôler la qualité des eaux de baignade et de prévenir.

→ Source : mapecology


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *