Lydec participe aux Rencontres Internationales de la RSO sous le thème
« Politiques publiques du Développement Durable et la RSE en Afrique »

Les 25 et 26 novembre 2014, Lydec a participé aux Rencontres Internationales de la RSO (Responsabilité Sociétale des Organisations) sur le thème des « Politiques publiques du Développement Durable et la RSE en Afrique ».

Organisé à Casablanca par l’association RSO au Maroc, l’événement a connu la participation de Hakima El Haite, Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, chargée de l’Environnement, d’experts internationaux, de spécialistes des politiques publiques en Afrique et des entreprises concernées.

Lors de son mot d’ouverture, Hakima El Haite, a rappelé les grands enjeux de la responsabilité sociétale au Maroc. « La RSO constitue un outil approprié pour faire du développement durable une réalité partagée. »

Adoptée en mars 2014, la Loi Cadre 99-12, portant sur la Charte nationale de l’environnement et du développement durable, stipule que les politiques publiques globales, sectorielles et régionales en vigueur doivent être mises en cohérence avec les objectifs et les orientations définis par la Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD).

Saad Azzaoui, Directeur du Patrimoine à Lydec, est intervenu lors d’une table ronde autour des politiques de la ville durable. En tant que responsable du projet Ville de demain, il a évoqué les enjeux liés à la préservation des ressources naturelles dans un contexte de développement urbain croissant pour le Grand Casablanca « A l’heure où la croissance des besoins est continue, Lydec a mis en place une stratégie pour les 4 métiers, Eau, Assainissement, Electricité et Eclairage public, afin de préserver les ressources naturelles et de promouvoir des solutions alternatives et intelligentes. », a-t-il précisé.

Il a ainsi présenté les approches développées par Lydec pour répondre à cette problématique notamment la station d’épuration des eaux usées de Médiouna, le Système Anti-pollution Est, le projet INDH-INMAE, la technologie smartwater pour la gestion des réseaux, le projet de modulation et de contrôle à distance du réseau d’éclairage public. Les participants ont pu réaliser à travers cette présentation qu’en plus des outils classiques de planification et d’investissement, Lydec développe des projets innovants où la technologie est mise au service de l’optimisation des ressources.

Ce contenu a été publié dans Développement durable, Notre actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.